CER BRETAGNE commandoux-le clair

CER BRETAGNE commandoux-le clair

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION:

La conduite supervisée permet :
d’acquérir de l’expérience de conduite à moindre coût pour compléter sa formation initiale et, en cas d’échec à l’examen pratique, d’améliorer ses acquis en attendant de le repasser ; 
d’augmenter sensiblement ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire.

Durée de la formation :

 
La phase de conduite supervisée n’a pas de durée minimale obligatoire mais un parcours de 1000 km minimum doit être effectué : 
 
formation initiale : formation théorique + formation pratique (20 heures minimum)
un rendez-vous pédagogique préalable de 2 heures minimum avec l’accompagnateur
Phase de conduite accompagnée avec un minimum de 1000 km
 

Programme :

 
La conduite supervisée se déroule avec un accompagnateur.
Au cours de cette phase d'acquisition d'expérience de la conduite, l'élève doit :
autant que possible, conduire sur le réseau routier et autoroutier du territoire national, à différents moments du jour et de la nuit et par diverses conditions météorologiques ;
respecter les limitations de vitesse mentionnées à l'article R. 413-5 du code de la route

DOCUMENTS A FOURNIR

 

► 1 Photocopie carte d'identité recto verso et en cours de validité
► 1 Copie permis recto verso du candidat (y compris AM (BSR)
► 1 photocopie ASSR2
► 4 e-photos datant de moins de 6 mois et sans lunettes
► 1 photocopie pièce d'identité d'un des parents
► 1 carnet de 12 timbres au tarif lettre en vigueur (timbres rouges)
► 1 copie JAPD (candidats âgés de 17 à 25 ans)
► 1 justificatif de domicile datant de moins de 6 mois
► 1 attestation d'hébergement à remplir au bureau

 

ENCADREMENT

 
Enseignant de la conduite et de la sécurité routière diplômé et titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité.
 

MÉTHODES & MOYENS PÉDAGOGIQUES 

 
Méthodes actives adaptées à la formation des adultes.
Alternance de théorie et de pratique
Salles de cours équipées de moyens multimédia.
Véhicules adaptés à l’enseignement.
Fiche de suivi et livret d’apprentissage.
Fourniture de supports pédagogiques spécifiques
 

ÉVALUATION DE LA FORMATION & CONDITIONS DE RÉUSSITE

 
Un questionnaire est utilisé pour mesurer la satisfaction globale des stagiaires sur l’organisation, les qualités pédagogiques du formateur, les méthodes et supports utilisés…
Conditions de réussite : satisfaire un évaluation de fin de formation
 

SANCTION DE LA FORMATION

 
Examen et validation par l’Inspecteur du Permis de Conduire et de la Sécurité Routière.

APPRENDRE GRÂCE À

La Conduite Supervisée


QU’EST-CE QUE LA CONDUITE SUPERVISÉE ?   

 

La conduite supervisée permet d’acquérir plus d’expériences pratiques en complétant sa formation initiale par une phase de conduite accompagnée.

>> C’est au terme de 20h de conduite minimum avec l’enseignant que la Conduite Supervisée peut réellement commencer !

Elle débute par un rendez-vous préalable en présence de l’enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l’enseignant estime que l’élève est prêt à conduire avec son accompagnateur. L’enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite accompagnée.

>> 1000 km à parcourir pour PRATIQUER et APPRÉHENDER SEREINEMENT l’examen du permis de conduire!

 

 

LES AVANTAGES DE LA CONDUITE SUPERVISÉE ?

► Acquérir plus d’expériences de conduite & approfondir ses acquis
► Augmenter ses chances de réussite lors de l’examen pratique

LES CONDITIONS   

 

► Avoir 18 ans ou plus
► Obtenir l’accord de l’assureur du véhicule
► Avoir réussi l’examen théorique du code de la route
► Avoir suivi une formation pratique avec un enseignant expert de l’école de conduite (20 heures minimum)
► Bénéficier d’une évaluation favorable de la part de son enseignant de la conduite

QUAND CHOISIR LA CONDUITE SUPERVISÉE ?   

>> Au moment de votre inscription
>> Suite à un échec lors de votre examen pratique 

Conditions pour l'accompagnateur


  • Être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans (sans interruption)
  • Obtenir l'accord de son assureur
  • Figurer dans le contrat signé avec l'école de conduite

A NOTER
Il est possible d'avoir plusieurs accompagnateurs, également hors du cadre familial.

Infos Complémentaires


Comme pour le permis B classique, la période probatoire est de 3 ans (6 points à l’obtention du permis et 12 points au bout de 3 ans sans infraction)

L’élève ne bénéficie pas nécessairement de tarifs préférentiels en souscrivant son assurance « jeune conducteur »

LES ENJEUX

De la formation

au permis de conduire


◄ ENJEUX ET OBJECTIFS ►

 

L’obtention du permis de conduire est devenue un outil social indispensable pour une très grande partie des jeunes de notre société.
Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’un véhicule est souvent indispensable pour les études, le travail ou les loisirs.

>> ROULER EN SÉCURITÉ EST DONC UNE NÉCESSITÉ POUR TOUS.

L’objectif principal des écoles de conduite du réseau CER est d’amener tout élève vers la réussite, en transmettant à chacun la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir.

Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante devant être prise au sérieux et avec assiduité. 

◄ COMMENT SONT ÉVALUÉS VOS PROGRÈS ? ►

 

A l’aide de grilles de progression permettant de valider vos acquis !

L’enseignant évalue vos savoirs comportementaux, techniques et environnementaux au fil de votre apprentissage.

Des évaluations tout au long de votre parcours vous permettront également de mesurer vos progrès et ainsi vous présenter aux épreuves du permis de conduire lorsque l’ensemble des compétences requises seront validées. 

TOUT SAVOIR

Sur l'examen pratique du permis de conduire


L’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire est évaluée par un expert : l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.

L’évaluation réalisée par l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités.

Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.

L’expert s’attache à valoriser vos acquis comportementaux plutôt que vos faiblesses. Il réalise ainsi un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée.

Un échange entre l’expert et vous peut s’instaurer au cours de l’épreuve.

A l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d’évaluation.

◄ CRITÈRES D'ÉVALUATION ►

 

  • Réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier 
  • Suivre un itinéraire ou vous rendre vers une destination préalablement établie, en vous guidant de manière autonome, pendant une durée globale d’environ cinq minutes
  • Réaliser deux manœuvres différentes, dont une au moins en marche arrière et une à son initiative
  • Procéder à la vérification d’un élément technique à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule et répondre à une question en lien avec la sécurité routière
  • Appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs
  • Adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre
  • Faire preuve de courtoisie envers les autres usagers, et notamment les plus vulnérables.